Caravanes

Caravans

Bulletin Municipal

Actualités, animations...

News

Hébergements

Lodging

Liens

Links

Meublés

Furnished apartments

Chalets

Chalets

Mobil-homes

Motorhomes

Loisirs et découvertes...

Leasures

Camping

Campgroung

Gites

Lodgings

Chambres d'hôtes

Host rooms

Bienvenue

Welcome

Galeries photos

Photos gallery

Services communaux

Communal Services

Saint-Just

Saint-Just

La région

Surrounding

Informations et tarifs

Rates and informations

Photos

Pictures

Informations et tarifs

Rates and informations

Photos

Pictures

Informations et tarifs

Rates and informations

Photos

Pictures

Sports et nature...

Sport and nature

Pour venir...

Location

Informations et tarifs

Rates and informations

Photos

Pictures

CONTACT

CONTACT

Culture, patrimoine...

Culture

Des actualités

News

Annonces gratuites

Services

Services

Football

   
Loisirs et découvertes... > Culture, patrimoine...

    Viaduc de Garabit
    Viaduc de Garabit

    ST Just, à 10 mn du Viaduc de Garabit !
    Comme les jeunes du chantier Européen jeunesse et reconstruction de ST Just, faites le voyage au cœur du Viaduc : sur les traces de Gustave EIFFEL (créateur en ouvrage d’art), avec le témoignage de Patricia ROCHES dans un extrait de l’émission

    des racines et des ailes


    La Résistance à ST Just
    La Résistance à ST Just

    Après la résistance des maquisards au Mont Mouchet puis au réduit de la Truyère, le 21 juin 1944, des maquisards sont arrivés en pleine nuit à l'auberge du village de ST Just.Une longue discussion s'engage avec Pierre Cussac  (rentré récemment d'Allemagne et impliqué dans la Résistance) .Ces maquisards devancent un groupe venant de Maurines dont la destination initiale était Saint-Just. M. Cussac leur conseille de ne pas stationner là car le bois choisi n'est pas assez fourni et ils seraient faciles à repérer. Au bout d'un certain temps, il a l'idée de les envoyer dans les gorges de la Truyère au château de la Garde, en passant par Albaret-Sainte-Marie et en traversant la nationale. Seule Madame Savoie née Maury, habitant une maison près d'un pont SNCF passant sous la nationale à la Baraque du Roc pouvait aider à passer. Le temps de faire la mise en place, de contacter cette dame et de mettre des sentinelles de loin en loin, vers 7 heures d'autres maquisards arrivent. Ils trouvent couvert et réconfort: Le Docteur Reiss soigne les blessés dans une grange juste un peu plus haut que l'auberge, de 14 à 16 heures environ. Un guet se forme à la hauteur de la Baraque du Roc. Plus d'une centaine de personnes passent vers le moulin de la Garde. Tout à coup une fusillade éclate ...Lire la suite dans l'ouvrage de Jean Favier



    Le Calvaire de Recoux
    Le Calvaire de Recoux

    Le Calvaire de Recoux avec ses trois grandes croix est situé sur un chaos granitique, entouré d'un massif forestier de plus de 6 hectares. Le point culminant est à 1075 mètres où l'on peut admirer toute la Margeride, le Plomb du Cantal, le Viaduc de Garabit. 

    L'attrait touristique est indéniable. On ne connaît pas l'origine...   
    lire...

    La bête du Gévaudan et St Just
    La bête du Gévaudan et St Just
    EN PLEIN SIÈCLE DES LUMIÈRES, l’une des régions les plus reculées de France est plongée trois années durant dans une psychose qui déchaîne les passions : la «Bête» du Gévaudan s'attaque à des dizaines de personnes, femmes, enfants le plus souvent, qu'elle tue, entraîne dans les bois, et dévore. Quel est cet animal monstrueux, que traquent les chasseurs les plus habiles du royaume ? Les interprétations les plus diverses ont circulé, jetant sur les événements autant d'obscurité que de lumière.

    La relecture d'un historien s'imposait. Spécialiste reconnu du monde rural mais aussi des rapports entre l'homme et le loup, Jean-Marc Moriceau a relevé le défi. À travers son récit, c'est tout un pays oublié qui reprend vie : une société de rudes inégalités et de méfiance à l'égard de l'étranger, une économie de misère, une population fragile à l'activité incessante... et, l'une après l'autre, au fil des archives, la figure de chacun des jeunes gens qui ont eu affaire, entre 1764 et 1765, à la plus grande calamité de toute l'histoire de la province.

    La bête du Gévaudan: extraits de l’ouvrage de Jean-Marc Moriceau , collection l’histoire comme un roman, éditions Larousse dirigée par Claude Quétel.
    lire...



    Mairie - 15320 Saint-Just
    Tél. 04 71 73 70 48 - port. 06 31 47 05 15 - Fax. 04 71 73 71 44

     


    Création